Flux RSS

Qu’est ce qu’un chaman ?

Il y a tant à dire sur le sujet, et le propos de ce blog n’est pas d’ajouter aux nombreux ouvrages et articles déjà écrit sur la réalité que revêt ce qu’est être chaman. Me définissant comme tel, je vous livre ce conte dont on dit qu’il est véritable et résumant bien la chose… Belle lecture.

Une histoire ancienne, datant d’une époque ou l’Amérique n’avait pas encore été popularisée par Christophe Colomb, raconte…

Un jour, après avoir priés le soleil, debout, du haut d’une très haute falaise, un homme médecine contemplait l’océan. Il scrutait l’horizon sans vraiment être occupé à chercher quoi que se soit. Il aperçut alors, au loin, un dessin formé par d’étrange vague alors que l’eau était si calme. Il resta longtemps, plusieurs heures à regarder au loin sans comprendre ce qui pouvait bien être à l’origine de ce dessin qui semblait se rapprocher de lui.

Certain membres de la tribut, inquiets de ne pas le voir revenir, alors qu’il n’avait vraisemblablement par prévu de partir très longtemps, vinrent à sa rencontre, deux, puis trois, et bientôt, tout le monde était là. Certain regardait tout comme lui l’horizon, d’autre le regardait sans comprendre. Personne n’eût osés l’interroger, il était peut-être en communication avec les esprits.

Il restait là, impassible depuis des heures, les yeux plissés, essayant de comprendre. Quand soudain, une forme se dessina, floue et vague tout d abord, plus nette au bout de quelques minutes. C’était un navire Espagnole. Il n’avait jamais vu de telles choses, et son cerveau, plus efficace que photoshop, avait simplement supprimer cet image que son système de croyance ne pouvait accepter comme étant la réalité. C’est seulement quand il pu voir nettement ce qui était la cause du dessin sur l’océan, qu’il racontait à son peuple présent tout autour de lui ce qu’il voyait. Et c’est seulement alors qu’ils purent à leurs tours voir le navire. Voilà ce qu’est le rôle du chaman dans une tribut. Il en fût ainsi, et il le sera toujours, peut-être…

La seule manière que je connaisse pour devenir chaman, c’est que suffisamment de personne vous ait dit que vous en soyer un pour le croire…

Lire l’article précédent

Publicités

Une réponse "

  1. Pingback: Sans mot pour le dire (la suite) « reparateurdevie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :