Flux RSS

Aimer ne rien posséder

La fonction faisant de vous quelqu’un de mobile, mieux vaut être le plus léger possible pour transiter d’un endroit à l’autre. Lorsque les kilomètres se succède entre deux des endroits ou vous résidez, ce que vous avez emporté devient vite une charge que vous souhaiteriez peut-être savoir ailleurs que sur votre dos, dans vos mains, vos épaules. Mon amour pour les livres m’a conduit à prendre avec moi ce qu’il me semblait être indispensable pour cheminer des mois durant. Et bien, croyez moi, sept, huit livres, ce peut être un poids que je sous estimait. Il me semble toute fois impossible d’imaginer m’en séparer, il serait facile d’envoyer l’un ou l’autre de ces derniers chez une personne de confiance, où je le sais, ils seraient bien traités. Pour le reste de ce peu de bien que je possède, ils sont répartis, de ci, de là, ne sachant pas combien de temps je vais consacrer à cette folle aventure, je les ai mis en lien sur. Une chose est certaine néanmoins, je pense poursuivre cette aventure encore un moment, le vent dans les cheveux, la route devant moi. Un proverbe Arabe dit : « Jette ton cœur devant toi, et cour le rechercher. »

Il est vrai que je pensais voir les choses prendre plus vite l’envolé que je souhaitais, malgré tout, une chose est certaine, pour devenir réparateur de vie itinérant, il faut aussi faire confiance en la vie. Le temps passé assis à se lamenter, c’est du temps non occupé à construire son bonheur. En effet, le secret du bonheur, c’est de le cultivé.

Alors, si je n’ai qu’un conseil à vous donnez, c’est vivez vos rêves, la vie est bien courte, trop, assurément, pour jalonner notre parcourt ici bas de ce qui risque de devenir des regrets si nous ne saisissons pas les occasions que nous nous crayons.

Les gens qui ne connaissent pas de grand succès sont ceux qui n’ont pas connut suffisamment de grands échecs. Et ceux n’ayant pas connu de grands échecs sont ceux qui ont eu trop peur pour vivre…

Soyez heureux, si vous le voulez…

Lire l’article précédent

Lire l’article suivant

Publicités

"

  1. Pingback: En ayant de bonnes jambes « reparateurdevie

  2. Pingback: Avec un bon kaïros « reparateurdevie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :